Passez donc me voir... Je partage ma bibliothèque virtuelle. Je vous réserve ainsi des surprises à découvrir régulièrement au fil du temps... Un regard nouveau par l'entremise de photos, de musiques, de poésies, de vidéos, d'astuces et de publications variées. Un rendez-vous avec une page différente au gré de mes découvertes ou créations. Un nouvel ami pas si virtuel que cela avec lequel vous aimerez partager un moment. Bonne découverte.

  

Et si nous sortions tout simplement de "la toile"




Si nous jetons un regard sur les femmes et les hommes ayant accompli de grandes, 
de belles actions,
si on les interroge, 
on se rend compte que ce qui leur a permis de réaliser leur objectifs 
est  le plus souvent une vraie confiance en eux-mêmes ou en leur conviction, 
ce qui n'est pas loin d'être la même chose.

La personne qui a une foi absolue pour mener à bien ce qu’il entreprend, 
est le plus sûr de réussir,
 même si sa confiance semble aux autres audacieuse, 
sinon insensée.
Il ne faut d'ailleurs pas négliger l'effet de sa propre conviction sur les autres 
car elle inspire la confiance,
elle dissipe les craintes et nous persuade que la réussite est possible.

Nous avançons toujours dans la direction de notre conviction.
C’est ce que nous nous croyons capable de faire que nous accomplissons.

Notre idéal doit toujours nous inspirer et nous guider.

L'existence de l'être humain est trop courte pour permettre de minutieuses investigations 
sur la valeur réelle de celui qui s’affirme capable de faire telle ou telle chose ; 
c’est pourquoi le monde accepte sans contrôle l' estimation personnelle 
que chacun présente aux autres, 
jusqu’à ce qu’il ait failli à sa confiance.

C'est ainsi que la parole politique mène depuis si longtemps le monde 
car ce sont ceux qui doutent le moins
qui trouvent les soutiens autour d'eux pour rendre leur projet réalisable.

Les uns marchent et avancent rapidement dans la vie, 
fédèrent autour de leur ambition 
tandis que les autres attendent 
que quelqu’un les découvre.

Se reconnaître un manque d’habileté, 
se laisser, même temporairement, envahir par le doute, 
c’est donner autant d’avantages à l’insuccès. 
Rien ne détruira plus rapidement la confiance que les autres ont en nous 
que notre manque de confiance en nous-même.

La confiance est à la base de toute oeuvre. 
Il y a une puissance extraordinaire dans la conviction 
que l’on peut faire une chose.

La foi en nous ou notre projet est un puissant levier pour le caractère ; 
elle a une merveilleuse influence sur la formation de notre idéal 
et sur le développement de nos capacités.

Il est criminel de détruire chez un enfant la confiance en lui-même, 
en lui disant qu’il n’arrivera jamais à rien, 
qu’il ne pourra jamais faire ce que les autres font.

Les parents et les instituteurs ne comprennent pas toujours 
combien les jeunes intelligences sont fragiles 
et combien les suggestions d’infériorité ou d’incompétence 
les troublent et les découragent.
Elles ont causé naufrages, 
tragédies et insuccès pour des vies entières.

Pourtant, 
tout ce qui accroît notre confiance en nous-mêmes accroît notre pouvoir, 
nos capacités.

Les êtres qui font de grandes choses en ce monde 
sont caractérisés par une grande foi en eux-mêmes,
foi en leur puissance, 
foi en l’avenir. 

Les grands inventeurs, 
souvent, 
ont débuté dans la pauvreté, 
ont traversé des années sombres, 
sans espoir de réaliser leur rêve. 
Cependant, 
ils ont continué à travailler,
et cru que, tôt ou tard, 
le chemin s’ouvrirait devant eux. 
Leur caractère opiniâtre résulte de leur foi toujours renouvelée.

La confiance en soi-même a toujours été plus qu’une alliée dans les difficultés.

Relevons donc la tête, 
et apprenons à avoir une bonne opinion de nous-même 
et de notre capacité pour  mener à bien ce que nous entreprenons. 
Si nous ne le faisons pas, 
personne ne le fera pour nous.

L’habitude de s’appesantir sur les difficultés en les exagérant, 
affaiblit le caractère et paralyse l’initiative,
à tel point qu’elle peut même empêcher d’entreprendre quoi que ce soit.
Celui qui voit avant tout les difficultés, 
ne fera jamais rien de grand.

Nos facultés sont à nos ordres ; 
elles produisent ce que nous attendons d’elles. 
Si nous attendons beaucoup, elles nous aideront beaucoup. 
Si, d’autre part, 
nous n’avons pas assez de confiance pour les exciter à faire un vigoureux effort, 
si nous hésitons ou doutons, notre effort sera faible et impuissant.

Bon d'accord me direz-vous, 
ce sont de belles paroles mais où cela nous mène.
Simplement à réfléchir un peu sur nous-mêmes et se dire qu'après tout, 
nous avons chacun un projet que nous voudrions voir aboutir 
et si ces quelques mots nous ont permis de croire 
que nous avons les moyens en nous de réaliser un peu de notre devenir, 
alors elles n'auront pas été inutiles.

Combien de fois avons nous été critiqués, 
montrés du doigt pour nos erreurs, 
depuis notre enfance, 
pour
qu'une fois nous ayons un autre discours que celui de nos impuissances.

Et si nous sortions tout simplement de "la toile"....

Et voilà à quoi peut mener la vision d'une photo,
c'est en tout cas, ce qu'elle m'a inspiré, comme quoi la photo est un vecteur d'émotions, 
de réflexions, de communications, ..... mais c'est une autre histoire.

C'est fini pour aujourd'hui.
Demain est un autre jour...

Mais en attendant le prochain article,
n'oubliez pas qu'il y a toujours une publication à découvrir

en cliquant dans ma



Aucun commentaire:

Messages les plus consultés sur les 30 derniers jours

Les articles lus actuellement

Librairie virtuelle