Passez donc me voir... Je partage ma bibliothèque virtuelle. Je vous réserve ainsi des surprises à découvrir régulièrement au fil du temps... Un regard nouveau par l'entremise de photos, de musiques, de poésies, de vidéos, d'astuces et de publications variées. Un rendez-vous avec une page différente au gré de mes découvertes ou créations. Un nouvel ami pas si virtuel que cela avec lequel vous aimerez partager un moment. Bonne découverte.

  

L'aventure des images de synthèse - 1ère partie

La synthèse d'images est une des disciplines de l'infographie.


Elle consiste à créer des images numériques par l'intermédiaire d'un logiciel spécialisé sur un ordinateur.
Ces créations sont appelées images de synthèse.


La qualité et la puissance des matériels informatiques sur lesquels les premières images ont été conçues
(dans les années 1960),
que ce soit pour le calcul des images ou pour leur affichage,
ne permettaient pas le photoréalisme.


La grande tendance des années 1980 fut vers un certain photoréalisme.
Celle-ci étant quasiment atteinte dans les années 1990 (en temps différé),
puis en temps réel (années 2000).


On observe aujourd'hui un retour à une certaine liberté graphique dans la conception des images.


Ivan Edward 
né le 16 mai 1938 à Hastings dans le Nebraska,
est un ingénieur en informatique américain et un pionnier de l'internet.
Il reçu, en 1988, le Prix Turing pour l'invention du 'Sketchpad',
considéré comme l'ancêtre des logiciels de Conception assistée par ordinateur.









Pierre Bézier 
(1er septembre 1910 à Paris - 25 novembre 1999)
est un ingénieur en mécanique et en électricité.
Il est surtout connu pour son invention des courbes et surfaces de Bézier
couramment utilisées en informatique.
Diplômé de l'École nationale supérieure d'arts et métiers (Arts et Métiers ParisTech) en 1930
et de l'École supérieure d'électricité (Supélec) en 1931,
il reçoit le titre de docteur en mathématiques de l'Université de Paris en 1977.
Entré chez Renault en 1933, il y fera toute sa carrière jusqu'en 1975
au poste de directeur des méthodes mécaniques.
Il y conçoit en 1945 des machines transferts pour la ligne de fabrication des Renault 4CV
et en 1958 l'une des premières machines à commande numérique d'Europe.
Sa préoccupation était de créer un moyen simple et puissant pour modéliser des formes
et faciliter la programmation des machines à commande numérique.

Ses recherches aboutirent à un logiciel,
Unisurf, 
qui est à la base de tous les logiciels créés par la suite.


Les concepts de CAO et de CFAO venaient de prendre forme.
À la suite de mésententes avec sa hiérarchie, il fut mis à l'écart,
ce qui lui donna du temps pour s'intéresser à la modélisation des surfaces.
Il enseigna la productique au Conservatoire national des arts et métiers de 1968 à 1979.
L'aventure de Pierre Bézier aurait pu s'arrêter là.
Mais, à l'autre bout du monde, des années plus tard, un groupe de développeurs liés à Apple
créa un langage adapté à la future imprimante laser conçue pour le Mac.
Il s'agissait de trouver un moyen de définir mathématiquement une courbe,
comme le tracé d'un caractère,avant de l'envoyer à l'imprimante...
L'un de ces développeurs,
John Warnock, 
connaissait le travail du Français.
Tout naturellement, il choisit les courbes de Bézier comme base du langage PostScript et fonda la société
Adobe. 

Lien vers la 2ème partie



C'est fini pour aujourd'hui,
demain est un autre jour...

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés sur les 30 derniers jours

Les articles lus actuellement

Librairie virtuelle