Passez donc me voir... Je partage ma bibliothèque virtuelle. Je vous réserve ainsi des surprises à découvrir régulièrement au fil du temps... Un regard nouveau par l'entremise de photos, de musiques, de poésies, de vidéos, d'astuces et de publications variées. Un rendez-vous avec une page différente au gré de mes découvertes ou créations. Un nouvel ami pas si virtuel que cela avec lequel vous aimerez partager un moment. Bonne découverte.

  

Marc LAVOINE



Vous connaissez tous Marc LAVOINE,
depuis son tube en 1985, les yeux revolver,
avec sa voix si chaude qui a charmé toutes les midinettes.
Mais cet acteur et chanteur  de 47 ans (alors qu'il en fait 10 de moins),
a su durer grâce à une maturité que l'on ne peut lui dénier.


Lorsqu'on entend une de ces chansons pour la
première fois, on a souvent l'impression de l'avoir
déjà entendue et c'est là le signe des vrais tubes.
Ses nombreux duos lui assurent des succès répétés
et sa carrière cinématographique avec "le coeur
des hommes" est aussi une vraie reconnaissance de
ses talents de comédien.
Avec son dernier album ‘Volume 10’,
il  ouvre en grand les portes de son intimité.
Il y chante son père, disparu et regretté, son fils,
plus bel argument trouvé contre la peur et sa fille
qui grandit trop vite.


Sur quelques titres
(‘Reviens mon amour’ et ‘Les Rêves américains’),
l’interprète utilise également la technique du chanter-parler
qui ajoute à son image de crooner,
sa voix grave scandant les phrases dans une voluptueuse tonalité.
Certes le chanteur évolue au fil de ses titres
dans un univers très “fleur bleue”
et il continue une fois de plus à célébrer l’amour et le corps féminin.
Les mélodies sont considérées pour certains assez basiques,
classant inexorablement l’album dans la grande famille des variétés.


Pour ma part,
je lui reconnais un vrai talent d'auteur et d'interprète
et son album en collaboration avec Gérard DARMON,
une autre voix profonde est une vrai réussite que je vous conseille de découvrir.
Je vous laisse écouter son répertoire quasi complet dans ma sélection de la semaine.
© Gilles RICHER

La musique inspirant souvent la poésie et vice versa, je vous propose ces poèmes pour finir la page de
cette première journée de la semaine.

A mon père,
© Gilles RICHER


Juste quelques mots
Pour donner mon amour
Mais quels mots
De l’enfant grandi
Et comment les dire
En cet instant si précieux
Pour qu’ils laissent une trace
Bien au delà de l’écrit
Une rencontre d’un soir
Un moment pour nous deux.

Je fête ta présence
En moi si précieuse
Ta place même dans l’absence
Ta tendresse toute en pudeur.

Oh, ne fuis pas, ne sois pas sourd
Au tambour de mon coeur,
Non, je n’ai plus peur
De m’abandonner sans détour
Au souvenir de mon enfance
Au chemin tortueux de mon adolescence
Un regard sur ma vie en latence
Aux recherches du pourquoi, du commence


Depuis de recherches en attentes,
De souvenirs en oublis,
De rires en sanglots,
De paroles en silences,
La vie, j’ai voulu la dompter,
Comme une montagne à grimper,
et quand j’étais fatigué,
Ancré en moi, tu me poussais.

Mais demain ne sera plus pareil,
Sur le chemin je m’émerveille,
Puis tombé, je désespère,
Tant mieux, car enfin je me libère.
Et si de mes racines, de mes croyances,
parfois je prends la distance
C’est peut-être pour mieux voir,
tenter de mieux croire.

Alors, pour m’avoir permis de grandir,
Permis de devenir
Celui que je choisis d’être,
Pour ce plus beau des présents,
Que tu as su toujours renouveler
Je t’envoie ces confidences.


Reviens Mon Amour 
© Marc Lavoine - "Volume 10"

D'abord, j'ai perdu ma langue et puis j'ai perdu mes clefs
Ensuite, j'ai perdu le nord, la tête un soir d'été
J'ai perdu mon adresse et puis j'ai perdu mon âme, j'ai perdu mon chemin
J'ai perdu d'avance, j'ai perdu la guerre
J'ai perdu le sens de l'humour, des affaires
Et puis j'ai perdu la mémoire, j'ai perdu le sourire
Le jour où j'ai perdu mon père, j'ai perdu à la loterie

Oh, viens me retrouver, reviens mon amour.
Pour dix de retrouvées, je n'ai qu'un amour.
Oh, viens me retrouver, reviens mon amour.
Pour dix de retrouvées, je n'ai qu'un amour.

Alors, j'ai perdu ma jeunesse et puis j'ai perdu confiance
J'ai perdu au poker, j'ai perdu la conscience
J'ai perdu la beauté, le goût, le toucher
J'ai perdu mes papiers, j'ai perdu mon identité
J'ai perdu la raison, j'ai perdu ma maison
J'ai perdu à tort ou à raison, j'ai perdu mon enfance
Et puis je t'ai perdue, j'ai perdu mon aimé
Il me reste la vie, j'ai perdu à la loterie

Oh, viens me retrouver, reviens mon amour.
Pour dix de retrouvées, je n'ai qu'un amour.
Oh, viens me retrouver, reviens mon amour.
Pour dix de retrouvées, je n'ai qu'un amour.

D'abord, j'ai perdu ma langue et puis j'ai perdu mes clefs
Ensuite, j'ai perdu le nord, la tête un soir d'été
J'ai perdu mon adresse et puis j'ai perdu mon âme
J'ai perdu mon chemin
J'ai perdu d'avance, j'ai perdu la guerre
J'ai perdu le sens de l'humour, des affaires
Et puis j'ai perdu la mémoire, j'ai perdu le sourire
Le jour où j'ai perdu mon père, j'ai perdu à la loterie

Oh, viens me retrouver, reviens mon amour.
Pour dix de retrouvées, je n'ai qu'un amour.
Oh, viens me retrouver, reviens mon amour.
Pour dix de retrouvées, je n'ai qu'un amour.

C'est tout pour aujourd'hui,
demain est un autre jour...






Aucun commentaire:

Messages les plus consultés sur les 30 derniers jours

Les articles lus actuellement

Librairie virtuelle