Passez donc me voir... Je partage ma bibliothèque virtuelle. Je vous réserve ainsi des surprises à découvrir régulièrement au fil du temps... Un regard nouveau par l'entremise de photos, de musiques, de poésies, de vidéos, d'astuces et de publications variées. Un rendez-vous avec une page différente au gré de mes découvertes ou créations. Un nouvel ami pas si virtuel que cela avec lequel vous aimerez partager un moment. Bonne découverte.

  

Les enfants du monde


Enfant du TOGO - @ GODONG-Pascal Deloche

Je veux Être un enfant, un enfant du monde 

On me vole la lumière 
On me ravit mes frères 
Je n’ai plus de larmes. 
Ils m’ont donné des armes. 

Ici tout n’est que déchirure. 
Mon enfance n’est qu’imposture. 
Laissez-moi tenter de survivre. 
Encore un peu, essayer de vivre. 

Donnez-moi un moment, encore un peu. 
Prêtez-moi le temps, pour faire un vœu. 
Je désire que le temps vite passe. 
Pour effacer toutes ces menaces. 

Ne laissez pas la mort me saisir. 
Je voudrai pouvoir moi-même choisir. 
Je cri le silence qui enserre ma terreur. 
Je ne connais d'autres univers que l’horreur. 

J’ai mal de ne pas avoir de rêves, d’illusions. 
Mon destin fracassé paralyse mon imagination. 
Je veux Être un enfant, un enfant du monde. 
En Palestine, à Gaza, sur la mappemonde.

Marie José Masson -Gaechter


Les enfants de la guerre
Ne sont pas des enfants
Ils ont l'âge de pierre
du fer et du sang

Sur les larmes de mères
Ils ont ouvert les yeux
Par des jours sans mystère
Et sur un monde en feu


Les enfants de la guerre
Ne sont pas des enfants
Ils ont connu la terre
A feu et à sang

Ils ont eu des chimères
Pour aiguiser leur dents
Et pris des cimetières
Pour des jardins d'enfants

Ces enfants de l'orage
Et des jours incertains
Qui avaient le visage
Creusé par la faim

Ont vieilli avant l'âge
Et grandi sans secours
Sans toucher l'héritage
Que doit léguer l'amour

Les enfants de la guerre
Ne sont pas des enfants
Ils ont vu la colère
Étouffer leurs chants

Ont appris à se taire
Et à serrer les poings
Quand les voix mensongères
Leur dictaient leur destin

Les enfants de la guerre
Ne sont pas des enfants
Avec leur mine fière
Et leurs yeux trop grands

Ils ont vu la misère
Recouvrir leurs élans
Et des mains étrangères
Égorger leurs printemps

Charles Aznavour
"Les enfants de la guerre"


Ces enfants sans enfance
Sans jeunesse et sans joie
Qui tremblaient sans défense
De peine et de froid


Qui défiaient la souffrance
Et taisaient leurs émois
Mais vivaient d'espérance
Sont comme toi et moi

Des amants de misère
De malheureux amants
Aux amours singulières
Aux rêves changeants


Qui cherchent la lumière
Mais la craignent pourtant


Car
Les amants de la guerre
Sont restés des enfants

Carolyne Jomphe
"Les enfants de la guerre"



J’ai trois heures de répit.
C’est court pour l’oubli.
J’ai trois heures de trêve.
C’est court pour le rêve.
Orage de flammes.
Déluge de larmes.
Aucune envie,
Pourtant je vis.
C’est un sursis,
Sans éclaircie.
Il pleut des bombes.
Le ciel en tombe.
Maisons détruites.
Sans espoir de fuite.
Ventres affamés.
Rues enflammées.
Ils jouent avec le feu.
Moi, je veux un ciel bleu.
Vacarme de pleurs, de douleurs.
La trêve, c’est à quelle heure ?
Marie José Masson -Gaechter

Cliquez sur son nom pour voir ses photos d'enfants

Un air étonné sur son visage
Les balles claquent, claquent
Les balles sifflent, sifflent,
Au milieu des pleurs, des cris,
répandant le sang des écoliers,
L’enfant a peur de la mitraille

Les pierres contre des balles
Les cailloux ricochent dans le sable
L’enfant semble tétanisé, enivré
Par les claquements des explosifs
Le monde ne connait pas
La peur de son ivresse

Il le prend pour un gamin
Qui crâne avec ses pierres
Sur le chemin de l'école !
Un air égaré sur son visage
L’enfant de Gaza est en paix

Les enfants du Mékong

On estime que 175 millions d'enfants sont touchés par les désastres chaque année. 
Au cours des seules trois dernières années, 
l'UNICEF a réagi à plus de 800 urgences de par le monde,
apportant un témoignage de première main sur les traumatismes endurés par les enfants 
à la suite d'un conflit, d'une guerre et de catastrophes naturelles.

Que ce soit dans ces pays de guerre comme la Palestine
ou ces pays dévastés comme haïti
ces enfants ont besoin de nous
Quelle que soit la forme de notre action.

Quelques propositions mais il y a mille façons d'aider les enfants du monde





de SOS Villages d'enfants


Séparée depuis l'enfance de mes parents et de mon unique soeur, je sais quelle souffrance et quelle solitude peut ressentir un enfant privé des siens. C'est pourquoi je soutiens l'action de SOS Villages d'Enfants."




C'est fini pour aujourd'hui,
demain est un autre jour...

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés sur les 30 derniers jours

Les articles lus actuellement

Librairie virtuelle