Passez donc me voir... Je partage ma bibliothèque virtuelle. Je vous réserve ainsi des surprises à découvrir régulièrement au fil du temps... Un regard nouveau par l'entremise de photos, de musiques, de poésies, de vidéos, d'astuces et de publications variées. Un rendez-vous avec une page différente au gré de mes découvertes ou créations. Un nouvel ami pas si virtuel que cela avec lequel vous aimerez partager un moment. Bonne découverte.

  

Diana KRALL




J'ai prévu d'ajouter une liste musicale consacrée au jazz en 2010.
Diana KRALL y trouvera tout naturellement sa place.


Diana Krall est née le 16 novembre 1964 dans une famille de musiciens à Nanaimo, Canada.
À 17 ans, elle obtient une bourse d'études du Vancouver International Jazz Festival
Ayant appris à jouer du piano dès l'âge de 4 ans,
à 15 ans, elle joue du jazz régulièrement dans plusieurs restaurants de Nanaimo.
À Nanaimo, elle a attiré l'attention du bassiste Ray Brown, ancien mari d'Ella Fitzgerald.
Elle déménage ensuite à Los Angele et étudie alors avec le pianiste Jimmy Rowles,
avec qui elle commence à chanter.
Cela la conduit à prendre contact avec des professeurs et des producteurs influents.
En 1990, elle déménage à New York.


Diana Krall sort son premier album,
Stepping Out, en 1993. 


Elle l'a enregistré avec le bassiste John Clayton et Jeff Hamilton.
Elle attire ainsi l'attention du producteur Tommy LiPuma, qui produit son deuxième album,
Only Trust Your Heart (1995).


Son troisième disque,
All for You, 
sorti en 1996,
est nommé pour un Grammy Award
et demeure durant 70 semaines dans le classement jazz du Billboard.


Love Scenes (1997), 
où Krall est accompagnée de Russell Malone à la guitare et de Christian McBride
à la contrebasse obtient rapidement le succès.


Les arrangements de Johnny Mandel forment l'arrière plan de
When i Look In Your Eyes,
sorti en 1999.
Elle obtient plusieurs nominations aux Grammy Awards,
qui la récompensent comme Meilleure Musicienne de Jazz de l'année.


En août 2000, elle se lance dans une tournée dans 20 villes avec Tony Bennett.
En 2001, elle sort
The Look of Love 
(contenant le titre éponyme), créé par Claus Ogerman.
Cet album intègre le Top 10 du Billboard 2001,
et arrive à la première place au Canada, où il obtient quatre disques de platine.



En septembre 2001, elle commence une tournée mondiale.
Son concert à l'Olympia de Paris est enregistré :
c'est son premier disque live :
Live in Paris. 
Il arrive à la 5e place au Canada,
et lui permet de remporter une seconde récompense aux Grammy Awards
(Meilleur disque de jazz vocal), ainsi qu'un Juno Award.


Après son mariage avec Elvis Costello en décembre 2003,
elle travaille avec lui pour écrire des paroles,
et commence à composer ses propres chansons,
ce qui donne
The Girl in the Other Room (2004). 
Temptation, une chanson composée par Tom Waits,
arrive à la première place du World Jazz Charts
(qui concerne les États-Unis, l'Allemagne, la France, le Japon et la Chine).


En 2005, Diana Krall interprète 12 standards de grandes chansons de Noël
aux côté du Clayton/Hamilton Jazz Orchestra.
Christmas songs


C’est un album de reprises de standards qu'elle nous offre en 2006,
renouant ainsi avec la magie décidément inépuisable de ces chansons sophistiquées
 au charme intemporel dont elle s’est fait au fil du temps une spécialité
From this moment one



En 2009 elle sort son nouvel album
'Quiet Nights', 
aux sonorités brésiliennes.
La "diva du jazz" a toujours cette même voix langoureuse et envoûtante,
s'accompagnant elle-même au piano.
Les arrangements sont extrêmement soignés, l'atmosphère sensuelle
("Nuits Tranquilles" est éventuellement à écouter tard, en amoureux).
Entre jazz et bossa nova , Diana Krall nous régale vraiment avec cette magnifique production.


Elle est belle, 
elle chante divinement bien, 
sa voix est langoureuse et chaude,
Les arrangements ajoutent à l'atmosphère envoutante,
difficile de résister

Et vous ?

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés sur les 30 derniers jours

Les articles lus actuellement

Librairie virtuelle