Passez donc me voir... Je partage ma bibliothèque virtuelle. Je vous réserve ainsi des surprises à découvrir régulièrement au fil du temps... Un regard nouveau par l'entremise de photos, de musiques, de poésies, de vidéos, d'astuces et de publications variées. Un rendez-vous avec une page différente au gré de mes découvertes ou créations. Un nouvel ami pas si virtuel que cela avec lequel vous aimerez partager un moment. Bonne découverte.

  

The Andrews Sisters - 1ère partie




"The Andrews Sisters"
 représentent la musique pop des années 30 et 40.
Elles ont été de loin le groupe féminin le plus populaire de l'ère pré-rock. 

Scène de spectacle dédié aux Andrews Sisters

Patty (1920), énergique blonde,
Maxene (1917), une brune avec une très belle voix à grande gamme harmonique,
et Laverne (1915) pleine d'humour et pétillante.

The Andrews Sisters

 Filles d'un immigrant grec et d'une mère américaine d'origine norvégienne,
elles ont grandi à Minneapolis, au Minnesota. 
Passionnées pour la musique à un âge précoce,
elles passent tout leur temps libre à chanter et imiter les chanteurs à succès de l'époque. 
Les Boswell Sisters, Ella Fitzgerald et Mel Tormé furent leurs premières influences majeures.

The Andrews Sisters
Au début des années 30, 
en jouant dans une revue pour enfants à Minneapolis, 
le trio a retenu l'attention du chef d'orchestre Larry Rich fort de ses 55 musiciens, 
Le groupe est resté avec Rich pendant 18 mois 
avant de passer à la troupe de Joey Howard pendant sept mois. 
Puis, en succession rapide, elles ont joué avec l'orchestre de Ted Mack
l'orchestre Murray Sherman
et la bande Leon Blasco en 1936. 
La tournée a pris fin lorsque le Club Mayfair à Kansas City est détruit par les flammes.

The Andrews Sisters
De retour à Minneapolis, les sœurs eurent cependant l'envie d'aller à New York.
Elles rencontrent un éditeur de musique nommée Bernie Pollack
qui les a laissé utiliser son bureau pour répéter.
Un jour, alors que les filles répétaient au bureau de Pollack, 
Vic Schoen est arrivé avec des nouvelles chansons qu'il travaillait avec Billy Swanson
Mais après le refrain de "Sleepytime Down South" 
Swanson leur a dit qu'il n'était pas intéressé. 
Consternées et bouleversées, les filles ont commencé à quitter l'Hôtel Edison 
Mais Maria Cramer
propriétaire de l'hôtel Edison 
après avoir entendu l'histoire de ces jeunes filles convaincu Swanson de leur donner une chance.

The Andrews Sisters
Elles ont ainsi interprété une chanson à la radio ce soir-là 
( "Sleepytime Down South" encore une fois).
Ensuite leur audition, avec sept chansons 
leur a permis de signer un accord avec Decca.
(Decca Records est un label de musique britannique créé en 1929 par Edward Lewis) 

The Andrews Sisters
Le premier single "Pourquoi Talk About Love" (1937), 
a reçu peu d'attention du public. 
Mais la chanson qui portait le titre improbable de 
"Bei Mir Bist Du Schon" 
sortie en janvier 1938 et devint numéro un dans les charts best-seller
 (vendu à 350.000 exemplaires).
La chanson est restée n ° 1 pendant cinq semaines. 
Les Andrews Sisters deviennent alors de véritables célébrités.

The Andrews Sisters
Leur prochain single, "Nice Work If You Can Get It" de A. Damsel in Distress
est aussi en tête des charts, juste une semaine après "Bei mir».
Ainsi, les Andrews Sisters auront neuf Singles Charts dans l'année 1938.

À la fin de 1938, 
elles produisaient sept spectacles par jour. 
En 1939, elles ont eu six Chart Records, 
dont "Hold Tight Hold Tight"
Leurs hits couvrent alors le domaine international.

On  peut citer :
le yiddish (Joseph Joseph, 1938), 
l'Amérique latine (Say SiSi, 1940), 
L'italien (The Woodpecker Song, 1940),
le russe (Pross-Tchaï Goodbye, 1939) 
et même le tchécoslovaque (Beer Barrel Polka, 1939).
Ensuite,
quelques-uns des hits du début au milieu de la quarantaine incluent :
"Boogie Woogie Bugle Boy"
"Rum and Coca Cola",
"Je serai avec vous" dans Apple Blossom Time.
The Andrews Sisters
Lorsque la guerre éclata, 
The Andrews Sisters rejoint le "Star-Caravane Victoire Laden"
transitant par train spécial pour divertir les soldats. 
Les trois "bombardiers juives", comme elles ont été affectueusement décrites par des militaires, 
ont joué pour l'armée, plus que toute autre autre groupe vocal. 
Elles ont également fait de nombreux enregistrements spéciaux 
envoyés directement aux forces américaines à l'étranger. 
Ayant signé chez Universal Studios,
 les filles ont réalisé aussi un certain nombre de comédies musicales en temps de guerre, 
comme Follow the Boys, Private Buckaroo, Buck Privates et Swing Time Johnny.
Elles ont également joué dans le film de Hollywood Canteen, chantant leurs hit 
"Don't Fence Me In" avec Bing Crosby 
Pendant les années de guerre, les Andrews ont cumulé 38 best-sellers, dont neuf avec Crosby..

The Andrews Sisters

Après la guerre, elles enregistrent 
"I Can Dream, Can't I ?"
Qui est reconnu comme l'une des plus belles ballades jamais enregistrée. 
Ce titre a été n°1 sur le palmarès Billboard et est resté dans le top 10 pendant 20 semaines consécutives. 

Les années d'après-guerre seront aussi une période de succès pour les Andrews Sisters.
51 disques 78 tours supplémentaires entre 1946 et 1951, 
dont 12 avec Bing Crosby.
Il ne sera cependant, pas le seul chanteur avec lequel les soeurs chanteront.

The Andrews Sisters
C'est fini pour aujourd'hui.
Demain pour la suite ...
Et en attendant le prochain article, 
il y a toujours une publication à voir
dans la bibliothèque virtuelle.
A bientôt

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés sur les 30 derniers jours

Les articles lus actuellement

Librairie virtuelle