Passez donc me voir... Je partage ma bibliothèque virtuelle. Je vous réserve ainsi des surprises à découvrir régulièrement au fil du temps... Un regard nouveau par l'entremise de photos, de musiques, de poésies, de vidéos, d'astuces et de publications variées. Un rendez-vous avec une page différente au gré de mes découvertes ou créations. Un nouvel ami pas si virtuel que cela avec lequel vous aimerez partager un moment. Bonne découverte.

  

La Chine et les questions environnementales



La consommation d'énergie de la Chine
Plus de 68% de la production d’énergie provient de combustibles fossiles. 
Même si des efforts sont faits, ce taux reste très élevé.
Avec 1/4 du total mondial, la Chine est aujourd’hui 
le plus gros producteur et consommateur de charbon.


La forêt en Chine
Une ceinture d’arbres de 6 Milliards de $ est prévue autour de Pékin 
pour la protéger de la poussière et des tempêtes de sable.
Mais la surface urbanisée a été multipliée par 5 en 22 ans.


L'eau en Chine
Des nappes phréatiques surexploitées.
Une sécheresse ininterrompue depuis 8 ans.
1900 km (600 de plus depuis 2000) d’égouts existants.
En 2002 : 128 m3 d’eau/ an / habitant (moyenne mondiale fixé à 600).
Les ressources en eau pourraient baisser de 20% d’ici 2030.


Les déchets en Chine
Les émissions de dioxyde de carbone sont un des indicateurs 
du développement accéléré de la Chine.
3/4 des émissions de CO2 de la Chine sont imputables
aux centrales électriques et thermiques et
au secteur de la construction.
La Chine est le premier producteur d’oxyde de soufre,
de chlorofluocarbone, et de dioxyde de carbone.
Les déchets ménagers et assimilés augmentent de 8 à 10% par an.
46,60% des déchets sont non-traités, à l 'air libre.
Les déchets industriels et dangereux augmentent de 7% par an.
75% de ces derniers déchets sont non traités et sont accumulés
avec les autres déchets non-dangereux.
 90% des déchets médicaux sont également accumulés de la même manière.
(issues de données entre 1996 et 2002)


La Chine réagit-elle ?
Autour de Beijing, 23 installations au total , 
ainsi que 6 usines de recyclage 
et 2 installations de traitement de déchets médicaux sont créés en 2006.
96,5% des déchets des 8 districts principaux ont été ainsi traités en 2006
et 57% dans les quartiers périphériques.

Comparatif de traitement des déchets en Chine et en France en 2004
Enfouissement : 91% en Chine contre 38% en France
Compostage  : 5% en Chine contre 6% en France
Incinération : 4 % en Chine contre 43% en France
Recyclage : non significatif en Chine contre 13% en France

Si rien n'était fait, les ressources importées s’épuiseraient,
Pékin dépendrait d’importations de plus en plus lointaines.
Avec l’augmentation des déchets et l’usage majoritaire de l’enfouissement,
Pékin serait envahi par ses détritus.
(Source : P8 Pékin - Paris - dossier du 24/ 03/2009)


La Chine avec la communauté internationale
étudie toutes les solutions possibles
pour éviter un scénario catastrophe.

Des projets innovants voient le jour
et nous ne pouvons qu'espérer que l'intelligence humaine
viendra à bout de ces défis gigantesques
que représentent la gestion de l'environnement 
dans ce pays en plein développement. 


C'est fini pour aujourd'hui,
Demain est un autre jour...

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés sur les 30 derniers jours

Les articles lus actuellement

Librairie virtuelle